Tout sur l'immobilier à Plougastel, Daoulas et alentours
Vendre un terrain

Diviser son terrain en lots : une bonne idée ?

Votre terrain à vendre à Plougastel-Daoulas s’avère particulièrement grand ? Vous pouvez choisir de le diviser en lots pour proposer ceux-ci à des acheteurs différents. Avec cette méthode, il est possible de vendre plusieurs parcelles au lieu d’une seule – ce qui, dans des zones demandées, peut devenir très avantageux. Mais sachez que tous les terrains ne peuvent pas être découpés. Voici ce qu’il faut savoir pour diviser une parcelle en lots.

Dans quels cas est-il intéressant de découper un terrain à vendre à Plougastel-Daoulas ?

Vous voilà en possession d’un terrain à vendre dans cette charmante ville ou aux alentours immédiats. Ce terrain peut être entièrement nu ou abriter une construction, peut-être même votre résidence principale ou secondaire. Mais il est aussi fort vaste, à savoir : plu de 500 m². Vous avez alors la possibilité de le morceler pour en faire plusieurs parcelles distinctes. Quel est l’intérêt de découper son terrain à vendre à Plougastel-Daoulas ?

Si vous avez un terrain nu

Si votre terrain à vendre à Plougastel-Daoulas est d’une taille supérieure à 500 m², vous avez la possibilité de le découper en deux parcelles au moins. S’il est plus grand, vous pouvez même en tirer autant de parcelles qu’il est possible, dès lors que chacune d’elles bénéficie d’une surface suffisante pour y faire construire a minima une maison individuelle (condition sine qua non pour réussir à les vendre).

Si vous avez un terrain attenant à une habitation

Imaginons que vous avez un grand terrain dont une partie est occupée par une habitation – votre lieu de résidence permanent ou bien une maison de vacances. Ce grand terrain ne vous sert à rien, et même il vous encombre puisqu’il faut l’entretenir. Une bonne solution consiste à découper cette parcelle pour en faire deux lots distincts, le premier sur lequel reste érigé votre maison, le second qui devient un terrain à vendre à Plougastel-Daoulas, dont l’acheteur pourra faire ce qu’il souhaite. De plus, rien ne vous empêche de vendre les deux terrains indépendamment l’un de l’autre : votre habitation d’un côté, votre parcelle nue de l’autre. Vous ferez ainsi un double bénéfice, en plus de pouvoir vendre plus aisément votre maison (son terrain étant alors de taille plus raisonnable).

Quelles sont les conditions à remplir pour diviser un terrain en lots ?

La taille du terrain n’est pas la seule condition à respecter pour pouvoir le diviser. Si vous voulez morceler votre terrain à vendre à Plougastel-Daoulas, voici comment procéder.

Vérifier la faisabilité du projet

L’étude de faisabilité est un passage obligé pour vous assurer que vous avez le droit de morceler votre terrain à vendre à Plougastel-Daoulas. Cette mission doit être confiée à un professionnel : un géomètre-expert. Celui-ci vérifie que votre parcelle peut être divisée, en vertu de plusieurs paramètres qui tiennent à la fois de l’administratif (servitudes, cadastre…) et des caractéristiques du terrain (qualité du sous-sol, configuration, etc.).

Procéder au bornage

Si l’étude de faisabilité donne un résultat positif, l’étape suivante consiste à procéder au bornage en tant que tel. Le géomètre « découpe » votre terrain en autant de parcelles que vous le souhaitez et qu’il est possible d’obtenir, en tenant compte des limites des terrains voisins. Bien entendu, le coût des opérations est à votre charge, et peut varier grandement en fonction de la quantité de travail à effectuer.

Obtenir une autorisation de la mairie

Votre terrain à vendre à Plougastel-Daoulas est prêt à être morceler ? Il vous reste à obtenir les autorisations indispensables. Votre géomètre dépose deux pièces administratives en mairie : une « déclaration préalable de division » et un document « modificatif du parcellaire cadastral ». La réponse est logiquement donnée dans un délai d’un mois, sachant que l’accord de la mairie est dit non tacite – ce qui veut dire qu’en l’absence de réponse, l’autorisation vous est accordée de fait. A partir de là, vous devez afficher la déclaration sur votre parcelle pendant une durée de deux mois, afin de laisser le temps aux tiers de contester (éventuellement) la validité de votre projet – par exemple, un voisin qui jugerait le bornage à son désavantage.

Voilà, en somme, les étapes à suivre pour diviser une parcelle en lots. Notez que c’est une excellente façon de valoriser un terrain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez